Paysage

La force du lien méconnu qui nous rattache au Paysage, est comparable à celle qui nous lie à l’Homme : on ne perçoit l’identité, les richesses, les détails d’un Paysage ou d’un Homme qu’à mesure qu’on le regarde, qu’on l’apprivoise, qu’on le vit.

Paysages agraires de la plaine de France, Mareil-en-France (95) – INGETER 2016

Paysages agraires de la plaine de France, Mareil-en-France (95) – INGETER 2016

Le paysage est une structure complexe. La notion de paysage telle qu’on l’entend aujourd’hui est d’ailleurs polysémique. Il ne s’agit plus seulement de le définir comme une étendue de pays, de terre qui s’offre à l’œil. Le paysage est dynamique et évolutif, il correspond aux interactions entre les éléments naturels et bâtis, il est aussi la résultante du phénomène de vie sociétale. Ainsi, l’homme a le pouvoir de changer le paysage puisqu’il en est, de fait, le principal acteur.

Depuis les débuts de l’humanité, nous vivons en interaction et en osmose avec la nature, et l’urbanisation grandissante de nos espaces génère un besoin de plus en plus présent de préserver, et ramener la nature en ville. Si le végétal participe au bien-être de chacun, c’est justement parce que l’on considère qu’il embellit nos espaces et les redynamise. INGETER met un point d’honneur à étudier l’environnement immédiat des habitants, que l’on peut communément appeler le cadre de vie. Son amélioration est une problématique importante auxquels nos métiers doivent répondre, pour que le bien-être de chacun puisse contribuer à faciliter le vivre ensemble. L’embellissement urbain tient compte de l’esthétique, mais il passe également par la fonctionnalité des aménagements qui participent à faciliter la vie des usagers, et donc à leur faire apprécier davantage leur environnement immédiat, leur cadre de vie. Le paysage est intimement lié à l’architecture, il fait d’ailleurs entièrement partie de notre patrimoine qui contribue à créer l’identité territoriale. Pour la conserver, INGETER assure la transversalité de ses études, et met tout en œuvre afin de vous guider dans vos choix d’aménagement, pour que l’intégration paysagère soit optimale.

Jardin botanique d’Oslo (Norvège) – Estelle Delebarre

Jardin botanique d’Oslo (Norvège) – Estelle Delebarre


Croquis d’ambiance – Estelle Delebarre

Croquis d’ambiance – Estelle Delebarre

Les problématiques environnementales actuelles, l’urbanisation, la consommation de terres agricoles et naturelles, nécessitent une capacité à anticiper, pour limiter au maximum les impacts des projets d’aménagement sur l’environnement et le paysage. INGETER s’adapte constamment, et considère la temporalité pour que nos paysages actuels – qui font les identités territoriales – ne soient pas dénaturés à terme.

Nos compétences en matière d’analyse paysagère nous permettent de réaliser des études complètes, basées sur un important travail de terrain couplé à une analyse précise des composantes du paysage. Nos connaissances en botanique, en technique d’aménagement paysager, en histoire des jardins, ou encore en lecture de paysage reflètent notre maîtrise des éléments et sont l’assurance d’une étude aboutie et juste, adaptée à chaque situation.